Erving GOFFMAN

 

Erving Goffman (1922-1982)

Né en 1922 au Canada, Erving Goffman découvre la sociologie à l’université de Toronto sous les hospices de deux anthropologues, l’Australien Charles William Norton Hart et l’Americain Ray Birdwhistell. Il rejoint en 1945 l’université de Chicago, où il suit les enseignements de H. Blummer, E.C. Hughes, R. Redfield et W.L. Warner. C’est à la demande de ce dernier que Goffman art étudier les relations de face à face ou de communication entre les habitants des îles Shetland, au nord de l’Ecosse.

 Cette étude de communauté constitue la thèse de doctorat qu’il soutient en 1953 : La présentation de soi. Goffman se consacre ensuite (1954-1957) à des enquêtes de terrain dans des hôpitaux psychiatriques de Washington ; ce sont ces travaux qui constituent le cœur d’Asiles, études sur la condition sociale des malades mentaux (1961). Goffman enseigne ensuite à Berkeley en Californie (1958-1968), puis à l’université de Pennsylvanie à Philadelphie. Il devient président de l’American Sociological association en 1982.

 Outre les deux titres déjà cités, ses ouvrages les plus connus Stigmate, les usages des handicaps (1963), Les rites d’interaction (1967), Les relations en public (1971), Les Cadres de l’expérience (1974).

 

 

 

 

 

 

 

2 votes. Moyenne 1.50 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site